Placebo - Nucille Néflier

Publié le par bazardameloche

Résumé
Il arrive toujours un moment dans la vie où le sablier du temps semble vous jouer des tours... Où il semble figé, comme si votre grain de sable était collé au verre et regardait les autres se presser, se bousculer... Suivez quelques grains de sable en décalage pour savoir si le temps est le remède de l'âme ou s'il suffit d'un grain pour tout chambouler...

 

http://www.livraddict.com/covers/77/77982/couv9951176.jpg


Mon avis

 Tout d'abord, je tiens à remercier le forum Dark Ambiance et les éditions Amalthée de m'avoir permis de découvrir ce livre.

Dans l'ensemble, je dirais que c'est un livre original, qui se lit bien une fois qu'on a compris l'alternance des personnages - ce qui se fait rapidement. Cette dite alternance contribue à rendre le livre attrayant : on suit vriament une pleïade de personnages, dont les vies sont à la fois mêlées et distinctes, ce qui change de l'habituel solo ou duo de personnages. Ensuite, le cadre apporte là aussi un atout supplémentaire : un hôpital psychiatrique, avec une partie pour les cas "légers" (tentatives de suicides...) et une pour les plus graves. Je crois que c'est le premier livre que je lis qui se déroule (quasi) entièrement dans cet univers si particulier.

L'auteur a vraiment su nous appâter, en commençant l'histoire de chacun à des moments différents de leur existence et de leur entrée au centre. De plus, elle fait vraiment naviguer les personnages entre des phases de "haut" et de "bas" au niveau de leur moral, qui sont très caractéristiques aux personnes se trouvant dans ces centres. J'ai trouvé l'histoire de Maël très intéressante, sortant de l'ordinaire, et j'ai beaucoup aimé Esther également. Celle qui m'a le plus touchée est Aurianne - sans doute parce que je suis enseignante et que c'est toujours quelque chose qui m'inquiète qu'un enfant puisse être traumatisé apr les autres sans que je le voie, et aussi parce que le regard des autres et ce qu'ils nous font subir peut nous briser, même si d'autres personnes jugeront que "ce n'est rien". Des petites choses mises bout à bout peuvent détruire quelqu'un... L'auteur le fait vraiment comprendre par le biais d'Antoine, un personnage qui se rend compte qu'extérieurement on peut toujours trouver que quelque chose est sans importance, que tant qu'on ne vit pas les choses de l'intérieur on ne peut saisir cette douleur... Mais il ajoute surtout qu'une même chose vécue par deux personnes différentes n'aura pas le même impact du tout. Ce passage m'a vraiment marquée, il sonnait tellement juste...

En revanche, je n'ai pas du tout accroché Alexandre et sa poupée... De même, l'histoire de la petite fille en blanc, je l'ai trouvée très décalée comparée au reste de l'histoire. Il s'agit d'une petite fille que les personnages voient les uns après les autres - et pas nécessairement dans leurs pires moments, s'ils lui parlent ils "meurent", passe de l'autre côté... Cela m'a laissée sceptique je dois dire !

J'ai trouvé la fin assez -trop - rapide, alors que l'auteur prend justement son temps pour installer l'histoire, faire dérouler la petite vie des personnages, j'aimais bien, et d'un coup pouf c'est la fin ! J'ai également été déçue par le nombre de personnes qui meurent, notamment la 2ème, même si je l'avais vu venir avec Isaline et son histoire d'indices et de héros mourant dans ses livres...



Par contre ce qui m'a VRAIMENT dérangée c'est le nombre de fautes d'orthographe, il y en avait vraiment beaucoup ! Je ne le reproche pas à l'auteur, parce qu'à mon avis elle a déjà tellement bien travaillé (et sûrement dur car elle a l'air d'être très documentée) pour écrire ce livre, mais il me semble que normalement les maisons d'édition font relire et corriger les livres... Apparemment ça n'a pas été fait !



En conclusion, si vous cherchez un livre qui sorte de l'ordinaire, notamment si vous aimez tout ce qui est "psychologique" sans être tourmenté, voici le livre à lire !:)

Publié dans Divers

Commenter cet article

Ayma 19/09/2012 22:10


Eh non je l'ai lu avant toi d'où ma pensée pour une réédition ^^ de toute façon, l'auteur bénéficie d'un correcteur logiquement Oo

bazardameloche 20/09/2012 07:29



Ahh ok... Etrange en tout cas ^



Ayma 13/09/2012 05:39


Merci Mély pour cette chronique qui en plus me fait découvrir ton blog :D


C'est vrai ce que tu dis pour l'école, Aurianne est touchante, vraiment *-* enfin ils le sont tous pour moi même la poupée lol ! Mon préféré restant Alban :p


La petite fille en blanc ne m'a pas dérangée et oh malheur, je n'ai pas fait gaffe aux fautes Oo pourtant ça me saute aux yeux. Est-ce une réédition mal faite ? :/ Lucille nous en dira plus !


Bisous et merci !

bazardameloche 19/09/2012 19:38



Merci pour ce partenariat !


Il y en avait pas mal du type "il à l'air mal en point" etc... Dommage ! Peut-être qu'elles ont été corrigées entre temps :)